Les besoins de base d’un chien

La célèbre pyramide de Maslow (revisitée pour les chiens) peut ici être notre fil rouge, car elle nous permet de classer en 3 grands niveaux, les besoins fondamentaux :

Il faut commencer par la base de la pyramide : pour aller au besoin supérieur, ceux du niveau inférieur doivent être satisfaits.

– les besoins biologiques (physiologiques, éthologiques et liés à la survie),

– les besoins sociaux (ceux qui concernent les interactions avec les congénères et les représentants des autres espèces)

– et les besoins individuels (propres à chaque sujet et ses préférences personnelles).


Les besoins biologiques, liés à la survie


– La nourriture et l’eau : selon l’âge, le poids, l’âge, l’activité du chien, le lieu de vie, la température, si la chienne est gestante, ou allaitante, chaque moment de vie du chien doit attirer notre attention sur la ration la plus juste pour garantir à son organisme les éléments vitaux. Ni trop, ni trop peu. Sur les paquets de croquettes, il y a toujours un tableau de correspondance poids/taille, il faut savoir ensuite adapter selon l’activité du chien. L’eau ne doit jamais manquer, certaines races boivent beaucoup, d’autres

moins, mais il faut que l’eau soit toujours présente, propre et changée tous les jours. Si l’on ne répond pas à ses besoins de nourriture et d’eau, le chien va alors chasser pour trouver sa nourriture, ce qui peut se traduire par une activité accrue à faire les poubelles, prendre la nourriture où elle se trouve (sur votre plan de travail par exemple), voire même aller chasser des proies consommables.